ARRÊT CARDIAQUE vs CRISE CARDIAQUE – Les deux peuvent être mortels.

Tous deux impliquent le cœur, mais ce ne sont pas des conditions identiques. Comparons ces deux problèmes médicaux et proposons des conseils sur la manière de réagir en cas d’urgence.

ARRÊT CARDIAQUE

Un arrêt cardiaque survient lorsque votre cœur cesse de pomper le sang dans votre corps. La cause la plus fréquente de l’arrêt cardiaque est un rythme cardiaque anormal. L’arrêt cardiaque est un problème électrique.

QUE SE PASSE-T-IL ?

En cas d’arrêt cardiaque, vous perdez connaissance presque immédiatement, et il y a une absence de signes vitaux tels que la respiration et les mouvements. Sans traitement, la mort survient en quelques minutes.

QUE FAIRE ?

Appelez immédiatement le 15 ! Les victimes d’arrêt cardiaque peuvent être sauvées si un défibrillateur est utilisé pour rétablir un rythme cardiaque normal, accompagné d’une réanimation cardiaque. Plus tôt un rythme cardiaque anormal est corrigé par défibrillation, meilleures sont les chances de survie. Chaque minute sans réanimation cardiaque et défibrillation réduit les chances de survie de 10 % ! Un défibrillateur automatisé externe est conçu pour être utilisé par des personnes sans formation médicale, fournissant des instructions vocales et visuelles.

CRISE CARDIAQUE  

Une crise cardiaque survient lorsque le muscle cardiaque est privé de sang riche en oxygène, généralement en raison d’une obstruction. Elle peut aussi entraîner un arrêt cardiaque si le cœur cesse de pomper le sang.

QUE SE PASSE-T-IL ?

Les symptômes d’une crise cardiaque varient d’une personne à l’autre. Vous pouvez ressentir une oppression, une lourdeur ou une douleur à la poitrine, être en sueur, étourdi ou essoufflé. Il peut également y avoir une absence de signes vitaux tels que la respiration ou les mouvements, ainsi que des nausées ou des vomissements. Les patients sont souvent conscients pendant une crise cardiaque.

QUE FAIRE ?

Appelez immédiatement le 15 ! Lorsqu’une crise cardiaque est suspectée, assurez-vous qu’un défibrillateur automatisé externe (DAE) soit disponible au cas où la victime ferait un arrêt cardiaque. Cependant, un DAE ne peut pas traiter la crise cardiaque, mais seulement un arrêt cardiaque consécutif. Une intervention médicale reste indispensable. La plupart des crises cardiaques sont causées par une maladie coronaire et sont souvent liées au mode de vie, comme une alimentation riche en graisses ou la sédentarité.

1 Commentaire

  1. Cecconi

    Bravo pour votre travail juste une petite remarque, il faut simplifier davantage la vie des premiers témoins en indiquant un seul numéro le 112. Dans les pays scandinaves on éduque les enfants dés l’age de six ans à connaître ce numéro , on explique aux petits que pour appeler tout type de secours c’est 112, le moyen mémo technique: tu as une bouche tu fais un sur le téléphone, tu as un nez, tu fais un sur le téléphone, tu as deux yeux tu fais deux sur le téléphone et on se laisse guider ensuite par les opérateurs et les opératrices au bout de la ligne c’est simple c’est rapide, on se pose moins de questions tous plus fort ensemble!
    Suivez nous sur les RS: DefibrillaThor06
    Merci

    Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *